Festival des 5 Continents
Du 21 au 24 juin 2018
Place du Manoir, Martigny
MENU
 

Sam. 23 juin 2018 | 19h30

Grande Scène Festival

Entrée libre.

Photo : © Youri Lenquette
Da Kali Trio  (Mali)

Da Kali Trio réunit trois musiciens exceptionnels de la culture mande du Mali du Sud, issus d'une longue lignée de griots distingués (musiciens héréditaires). Formé de voix, de balafon et de basse ngoni, le trio vise à apporter une touche contemporaine aux répertoires anciens et délaissés. Hawa Kassé Mady Diabaté, fille du légendaire chanteur griot Kassé Mady Diabaté, est la chanteuse du trio. Sa voix riche et expressive et son vibrato naturel ont éveillé des comparaisons avec Mahalia Jackson, la grande chanteuse de gospel des États-Unis. Le directeur musical du groupe est le maître balafoniste Lassana Diabaté, l'un des musiciens les plus étonnants du Mali. Lassana a enregistré et tourné avec de nombreux artistes de premier plan de l'Afrique de l'Ouest, notamment pour la création de l'album « Afrocubism » de Toumani Diabaté ainsi que pour son projet « Symmetric Orchestra ». Le plus jeune membre du trio est le bassiste ngoni Mamadou Kouyaté. Seulement âgé d'une vingtaine d'années, le fils aîné de Bassekou Kouyaté – joueur de ngoni de renommée mondiale nominé aux Grammy Awards – apporte une touche contemporaine aux traditions qu'il a apprises de son père.

 

Da Kali Trio a été formé à l'origine dans le but de développer un projet collaboratif avec Kronos Quartet, produit par l'Aga Khan Music Initiative. David Harrington (membre de Kronos Quartet) la décrit comme « l'une des plus belles collaborations que Kronos ait eu au cours de ses quarante premières années ». Après la première performance live en 2014 au Clarice Smith Center for Performing Arts dans le Maryland (États-Unis), les deux groupes se réunissent afin de se produire à nouveau au Montreux Jazz Festival en 2015. Un enregistrement studio de cette collaboration est en cours de développement.

 

Depuis sa formation, Da Kali Trio s'est produit dans les lieux les plus prestigieux du monde : au Royal Albert Hall de Londres lors des BBC Proms de 2012, suivi de plusieurs représentations cette même année avec Toumani Diabaté au Théâtre de la Ville à Paris et au Royal Festival Hall dans le cadre du London Jazz Festival. Après une tournée de Making Tracks au Royaume-Uni en 2015, d'autres festivals prestigieux s’ensuivent, dont Celtic Connections à Glasgow et des représentations à guichets fermés au festival West Africa: Word, Symbol, Song en janvier 2016. Puis également au festival du Centro Històrico de Mexico, avec Ballaké Sissoko et Kassé Mady Diabaté, ainsi qu’une performance au Cully Jazz Festival en Suisse au printemps 2016.